Le 24 juin, portons nos revendications dans la rue ! Enregistrer au format PDF

Réformes Blanquer, direction d’école, attaques contre les métiers, répression. Communiqué commun Coordination nationale de l’Éducation - Stylos Rouges. Communiqué intersyndical
Lundi 22 juin 2020
visuel 24 juin éduc IDF -  voir en grand cette image
visuel 24 juin éduc IDF

À partir de ce lundi 22 juin, Emmanuel Macron et Jean-Michel Blanquer sonnent le retour aux classes surchargées d’avant le confinement, en actant le retour obligatoire des élèves en école et collège, en liquidant au passage toute garantie sanitaire. C’est bien simple : rien n’est prêt pour cette troisième « rentrée » à organiser en un mois !

Dans le même temps, le gouvernement profite du déconfinement et de la fin d’année pour accélérer ses attaques contre nos métiers et statuts, avec notamment les 2S2C et autres « vacances apprenantes », et avec la proposition de loi sur la direction d’école de la députée LREM Cécile Rilhac.

Une pétition intersyndicale CGT Éduc’action — Snudi-FO — SNUipp-FSU — SUD Éducation est désormais disponible à cette adresse : https://direction-des-reponses-immediates.fr.

De nombreux rassemblements intersyndicaux sont organisés ce mercredi 24 juin, à l’appel d’intersyndicales départementales et nationales. C’est aussi ce mercredi que notre collègue Alain Rey est convoqué au tribunal de Cahors suite à sa mobilisation en janvier contre les E3C du Bac Blanquer.

Ce mercredi 24 juin est donc l’occasion d’unir et de porter l’ensemble de nos revendications dans la rue ! La Coordination nationale de l’Éducation (1er et 2d degrés) et les Stylos Rouges appellent à organiser et participer massivement à des rassemblements avec des actions visibles devant les instances de l’Éducation (DSDEN, rectorats, ministère, Assemblée nationale), à l’appel également d’une intersyndicale nationale de l’Éducation (disponible ci-dessous).

Parmi les actions déjà prévues :

  • des rassemblements auront lieu en Île-de-France à l’Assemblée nationale à 12h30, puis au ministère à 14h30 (événement Facebook ici).
  • À Cahors, c’est au tribunal à 15h que nous soutiendrons Alain Rey.
  • Des rassemblements intersyndicaux sont d’ores et déjà annoncés à Clermont-Ferrand, Bordeaux, Marseille, Grenoble…

Vous trouverez ci-joint le communiqué commun de la Coordination nationale de l’Éducation et des Stylos Rouges, adopté dans la foulée de la réunion de coordination nationale de ce dimanche 21 juin.

La prochaine Coordination nationale de l’Éducation se tiendra par téléphone ce samedi 27 juin à partir de 13h45 - vous pouvez nous écrire au sundep.paris chez gmail.com pour avoir les codes d’accès le jour venu.

Communiqué intersyndical du 18 juin

Le 24 juin : mobilisations des personnels de l’Éducation pour porter nos revendications

Les organisations syndicales FNEC FP-FO, Sud Education et CGT Educ’Action ont pris connaissance des déclarations du président puis du ministre concernant les dispositions envisagées à partir du 22 juin.

Les personnels, sommés d’appliquer un nouveau protocole, seraient contraints de mettre en place de nouvelles règles, tout aussi inapplicables que les précédentes. Un nouveau casse-tête pour les collègues, une nouvelle pagaille générale annoncée !

Les personnels ont subi parfois trois réorganisations brutales du travail depuis le déconfinement (11-18 mai, 2 juin, 22 juin) sous des pressions hiérarchiques inacceptables et sans disposer de temps suffisant pour organiser des modifications dans l’accueil des élèves ou leur suivi à distance.

Mais le ministre ne se contente pas de provoquer le désordre dans les écoles et les établissements à grand coups de mesures contradictoires, il met aussi à profit la crise sanitaire pour avancer dans ses objectifs de remise en cause de l’école publique et des statuts des personnels.

Ainsi, il met en place les 2S2C pour que les collectivités territoriales prennent en charge les élèves sur le temps scolaire.

Il entend aussi faire passer une proposition de loi visant à créer un emploi fonctionnel de directeur-directrice d’école, qui les transformerait de fait en supérieur-e hiérarchique soumis-e aux IA-DASEN et aux élu-e-s locaux, bouleversant ainsi le fonctionnement des écoles.

Il poursuit sa politique de suppressions de postes dans l’Education nationale. Il ne répond pas aux revendications des AESH.

Pire, il organise une répression inacceptable envers les personnels qui entendent résister à ses réformes, et notamment les syndicalistes Et, alors qu’il poursuit ces mesures inacceptables, les enseignant-e-s sont traîné-e-s dans la boue à longueur de journée dans les médias ! Trop c’est trop ! Nous ne confinerons pas notre colère et nos revendications !

Les organisations syndicales FNEC FP-FO, Sud Education et CGT Educ’Action appellent les personnels à se rassembler le mercredi 24 juin (devant les DSDEN, les rectorats…) et organiser dans un cadre intersyndical les délégations pour exiger :

  • ➢ L’abandon des 2S2C
  • ➢ L’abandon de la proposition de loi sur la direction d’école
  • ➢ L’arrêt des suppressions de postes et la création des postes nécessaires dans l’Éducation nationale
  • ➢ La création d’un vrai statut avec un vrai salaire pour les AESH
  • ➢ L’abrogation de la réforme du baccalauréat et du lycée, des E3C et de Parcoursup
  • ➢ L’augmentation des salaires et l’augmentation du point d’indice.
  • ➢ L’arrêt total des mesures et procédures engagées contre tous les personnels ayant participé à des actions syndicales contre les réformes et le Bac Blanquer

Le 18 juin 2020


Rp-bahuts-en-lutte mailing list Rp-bahuts-en-lutte chez fautvoir.com http://listes.lautre.net/cgi-bin/mailman/listinfo/rp-bahuts-en-lutte

Comm Coord Éduc - Stylos Rouges 22-24 juin