2d degré

Vous êtes professeur stagiaire (CAFEP/CAER) pour l’année 2022/2023. Quelles sont les formalités à accomplir pour la prise en charge financière par le Rectorat de Paris ? Comment faire prendre en compte les services accomplis antérieurement dans le cadre du reclassement ?

Les rectorats des académies franciliennes précisent dans un texte du 21 mars 2022 les conditions de convocation des enseignant·es aux examens de fin d’année.
Cette obligation conduit l’ensemble des enseignant·es du second degré à rester à la disposition de l’administration jusqu’au vendredi 8 juillet 2022 inclus.

La circulaire concernant les demandes de temps partiel de droit ou sur autorisation, de congé parental, de cessation d’activité, de mise en disponibilité pour l’année 2021/2022 est parue.
Les dossiers complétés doivent parvenir au rectorat le vendredi 29 janvier au plus tard.

Dans le cadre de la réouverture progressive des établissements scolaires, le Ministère de l’Éducation nationale met en place le dispositif 2S2C pour « Santé, Sport, Citoyenneté,Culture ». Si l’objectif affiché est de proposer des activités lorsque l’élève ne peut bénéficier d’un retour complet en classe à cause du protocole sanitaire, on peut craindre à terme un transfert des enseignements artistiques, musicaux et d’éducation physique à des structures hors Éducation nationale.

À l’heure où la réouverture des écoles, des collèges et des lycées se fait dans la précipitation, les enseignant-e-s sont confronté-e-s aux enjeux des examens et des conseils de classe du troisième trimestre. À la veille des conseils de classe, les décrets et les arrêtés sur le brevet et le bac sont loin de tout régler.

Dans certains établissements privés sous contrat comme à Ste Louise ou aux Francs-Bourgeois, des collègues se mobilisent pour dénoncer les E3C, les inégalités qu’ils instaurent entre les établissements, le manque de préparation de la part du Ministère, la charge de travail supplémentaire pour les enseignant·e·s, la correction dématérialisée…

Grève des surveillances le 17 juin. Et après ? L’intersyndicale appelle à poursuivre le mouvement, notamment le jeudi 27 juin.

Un appel intersyndical d’organisations de l’enseignement public et privé est lancé pour faire grève le lundi 17 juin, le 1er jour des épreuves du baccalauréat.

Pour cette année transitoire d’application du PPCR, le ministère a édicté des règles particulières pour l’avancement d’échelon.

Depuis septembre 2017, dans le cadre des PPCR (parcours professionnels, carrières et rémunérations) sont institués des rendez-vous de carrière à différents échelons. Mais quand auront-ils lieu ?

Mobilisation le mardi 6 février 2018 contre la réforme du lycée général et technologique.

Réforme des grilles de rémunération à partir de janvier 2017 : ce qui va changer.

Le décret n° 2015-475 du 27 avril 2015 institue une indemnité pour mission particulière allouée aux personnels enseignants et d’éducation exerçant dans un établissement public d’enseignement du second degré. Ce décret est transposé aux maîtres des établissements privés par un texte du 3 juin 2015. Le ministère rend prioritaires deux types de mission : celle de coordonnateur de discipline et celle de référent « ressources numériques ». 8 missions particulières sont recensées avec celle consacrée à l’EPS. L’indemnité est versée par neuvièmes, d’octobre à juin.

Quels changements ce décret apporte-t-il ?

Au SUNDEP-Solidaires, nous nous opposons à ce projet-là ! [1]

 

Alors que la loi Censi de 2004, qui a fait des enseignants du privé sous-contrat des agents de la fonction publique, était censée aboutir à l’égalité salariale entre les profs du public et du privé, le résultat est inacceptable.
Une étude, publiée par le journal Le Télégramme de Brest, détaille les salaires des enseignants et compare ceux du privé / public.
C’est édifiant !

Le ministère met en chantier les textes d’application du décret n°2014-940 du 20 août 2014 sur les missions et services des enseignant-e-s dans le second degré, dont le projet a été adopté le 27 mars 2014 avec les voix de l’UNSA et du SGEN-CFDT et l’abstention des syndicats SNES, SNUIPP et SNEP de la FSU.
La nouvelle réglementation prendra pleinement effet dès la rentrée de septembre 2015.
Nous entendons porter nos revendications sur les textes d’application qui vont préciser comment le nouveau décret va se mettre en place.
Sur beaucoup de questions, ces précisions vont être déterminantes pour les conditions de vie et de travail des enseignant-e-s.

Le décret 2014-940 du 20 août 2014 portant sur les obligations de service des enseignants du second degré.

Dans son édition du 24 août 2012, le Figaro Magazine titre « Qui veut casser l’histoire de France ? » et dénonce l’effondrement de l’histoire nationale. Laurence De Cock, Guillaume Mazeau, Eric Fournier, trois enseignants d’histoire du collectif Aggiornamento répondent aux attaques.

signalé par Le Café pédagogique

François Colodiet, professeur d’histoire-géographie à l’École alsacienne, organise des conférences destinées aux élèves de seconde et de première. Ces conférences font partie de l’accompagnement personnalisé proposé aux élèves de seconde et de première. Elles ont pour objectif d’approfondir certains points du programme, sous un angle souvent original tout en présentant des secteurs professionnels divers au travers d’intervenants passionnés.
Ces conférences sont filmées et disponibles sur le site de l’établissement.

Le SUNDEP-SOLIDAIRES s’associe au communiqué de l’intersyndicale de l’éducation pour refuser une juridiction administrative spécifique pour sanctionner les fraudes au baccalauréat.